Actualités

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021/2022 : 2,9 M€, en progression de +87%

25 octobre 2021

Pontpierre, France, le 25 octobre 2021 – La Française de l’Énergie (Euronext : LFDE – ISIN : FR0013030152), producteur d’énergie à empreinte carbone négative, enregistre une nouvelle progression de son chiffre d’affaires sur le 1er trimestre 2021/2022 qui s’établit à 2,9 M€ contre 1,6 M€ l’an passé (+87%).

Augmentation des volumes de production et des prix de marché sur le trimestre

Sur le 1er trimestre 2021/2022, l’activité de production d’électricité réalise un chiffre d’affaires de 2,0 M€, en progression de +55% par rapport à l’an passé. Cette augmentation est liée à l’augmentation de productivité des cogénérations lorsque les températures extérieures sont élevées (été), à la contribution des 2 nouvelles cogénérations de Béthune (+398 K€ de chiffre d’affaires) et à un environnement favorable du marché de l’énergie.

En France, le Groupe bénéficie d’un tarif garanti avec obligation d’achat lui permettant de décorréler 58%[1] de ses revenus totaux de la conjoncture économique. En Belgique, le prix moyen de vente de l’électricité sur le 1er trimestre a pratiquement doublé par rapport au 1er trimestre 2020/2021 pour atteindre 62,5 €/MWh (33,3 €/MWh l’année passée).

De même, l’activité de production de gaz enregistre une progression de son chiffre d’affaires sur ce 1er trimestre à 0,8 M€ contre 0,3 M€ l’an passé, porté par une augmentation des volumes (+25% par rapport à l’année dernière) principalement dû à la reprise economique, et un prix moyen du gaz sur la période (28,12 €/MWh) qui progresse de 148% par rapport aux niveaux de l’an passé (11,33 €/MWh).

Les revenus issus de la vente de chaleur s’élèvent à 98 K€ sur le trimestre (absent en 2020/2021)

Croissance des revenus confirmée pour 2021/2022

Poursuivant son plan de développement, le Groupe va mettre en service 5 nouvelles cogénérations de 1,5 MW sur les sites d’Avion (3 MW) et d’Anderlues (4,5 MW), soit 7,5 MW de capacité supplémentaire d’ici fin 2021, confirmant ainsi sa capacité à mener à bien sa stratégie de développement opérationnel.

Le Groupe augmentera également sa capacité électrique disponible sur l’exercice 2022 avec l’installation de cogénérations supplémentaires dans le cadre de la nouvelle concession dite de Sud Charleroi (Belgique).

La Française de l’Énergie réaffirme ainsi ses objectifs d’un chiffre d’affaires annualisé de 35 M€ pour une marge sur EBITDA supérieure à 45% d’ici fin 2022.

Prochaine communication :
Présentation des résultats annuels 2020/2021 : 26 octobre 2021 à 18h
Assemblée Générale – 30 novembre 2021

[1] Obligation d’achat instaurée par décret du 19 octobre 2016. Calculé sur la base du CA total du Groupe sur le 1er trimestre 2021/2022