11 juillet 2024 - FDE détient désormais 3,31% de ses propres actions via son programme de rachat d'actions 08 juillet 2024 - Bilan semestriel du contrat de liquidité
Bourse FDE.PA 29.90 EUR-2.13%

Actualités

La Française de l’Énergie finit première de sa catégorie dans le classement ESG 2020 de Gaia Rating

3 février 2021

Pontpierre, France, le 03 février 2021 – La Française de l’Énergie (Euronext : LFDE – ISIN: FR0013030152), producteur d’énergies à empreinte carbone négative, annonce l’amélioration de sa notation Gaïa qui évalue la performance ESG (Environnementale, Sociale et Gouvernance) et se positionne à la 1ère place des sociétés du secteur de l’énergie générant moins de 150 M€ de chiffre d’affaires.

Gaïa Rating est l’agence de notation de référence pour les entreprises de taille intermédiaire françaises cotées. La notation des valeurs est réalisée sur plus de 150 critères extra-financiers qui portent sur l’environnement, le social et la gouvernance.

LFDE améliore de manière récurrente sa performance ESG

La Française de l’Énergie obtient une note globale de 62/100 et se classe ainsi #1 des entreprises du secteur de l’énergie réalisant moins de 150M€ de chiffre d’affaires. LFDE surpasse également la performance moyenne de la catégorie « énergies conventionnelles et renouvelables » ainsi que celle du panel Gaïa comprenant 230 entreprises.

La Française de l’Énergie se distingue notamment par l’amélioration significative de sa gouvernance d’entreprise qui obtient un score de 92/100 ainsi que la qualité de sa Politique Sociale (86/100), de sa Politique Environnementale (82/100), son impact sur le Gaz à Effet de Serre (63/100), et ses Relations avec ses fournisseurs (83/100).

Pour la 4me année consécutive, la société enregistre une amélioration de sa notation Gaïa. Cette progression par rapport à la note attribuée en 2019 (57/100) confirme la réalisation des engagements de La Française de l’Énergie sur des sujets tels que la sécurité de ses équipes, ses opérations ou la lutte contre le changement climatique.

Julien Moulin, Président de La Française de l’Énergie, déclare : « Les enjeux RSE sont au cœur de la mission de La Française de l’Énergie pour réduire l’empreinte carbone des territoires sur lesquels nous opérons et ainsi favoriser le développement local. La Francaise de l’Energie est le seul énergéticien français avec une empreinte carbone négative, nous sommes donc fiers que la notation ESG par Gaia du groupe EthiFinance confirme notre contribution et conforte notre position de leader dans le domaine du développement durable. ».

Prochain RDV :

Résultats semestriels 2020/2021, le 23 mars 2021

Les promesses ne limiteront pas
le dérèglement climatique.
Vos ressources locales, si.

Le dérèglement climatique est une réalité indéniable. Nous pouvons d’ores et déjà constater ses lourdes conséquences sur notre planète. Il est aujourd’hui urgent d’agir.

Chez FDE, nous refusons de participer aux initiatives qui engendrent une pollution au-delà de nos frontières, même si elles permettent de réduire l’empreinte carbone de nos territoires locaux. Qu’il s’agisse d’empreinte carbone ou de pollution, il n’y a pas de frontière.

Il est de notre devoir de construire des solutions énergétiques pérennes qui tendent vers la neutralité carbone globale. La réponse énergétique la plus résiliente et durable s’impose aujourd’hui, encore plus, comme une évidence : l’énergie doit impérativement rester locale, en s’inscrivant dans des circuits courts, au plus près des besoins des territoires et des consommateurs.

Fort de ces constats, chez FDE, nous passons à l’action et proposons des solutions multi-énergies sur mesure et de proximité.

En valorisant les ressources locales en circuit-court, notre offre permet de fournir aux territoires des énergies avec un triple bénéfice : empreinte carbone réduite, économiquement compétitives et participant à une dynamisation socio-économique du territoire. Nous choisissons des sites délaissés, valorisons le potentiel des fournisseurs et prestataires locaux et participons à un pôle d’expertise local qui implique les universités, les collectivités, les associations dans le projet énergétique local.

FDE ne manque ni de ressources, ni de savoir-faire pour déployer des solutions énergétiques sur mesure pour chacun et pour la planète.

Nos ingénieurs abordent la transition énergétique avec un nouveau regard.
La récupération du gaz de mine permet d’éviter un rejet de gaz fatal dans l’atmosphère, le gaz de charbon local permet quant à lui de diminuer les importations de gaz beaucoup plus carbonés. L’énergie solaire, abondante, se veut locale et renouvelable.

Pour accompagner la transition énergétique, chez FDE, nous nous inscrivons dans une démarche d’innovation permanente, en recherchant de nouvelles solutions d’avenir, comme l’hydrogène, énergie décarbonée, ou encore la séquestration de CO2 dans les charbons.

Aussi, toute énergie produite par notre groupe se veut plus vertueuse. Autant de processus qui font de FDE, le seul producteur d’énergie français à empreinte carbone négative.

POLITIQUE
HYGIENE, SECURITE,SURETE, ENVIRONNEMENT

En accord avec ses valeurs et son code d’éthique et dans le but de poursuivre l’objectif de :

  • Garantir l’intégrité des actifs,
    - Assurer un cadre de travail sûr et sain à ses collaborateurs et sous-traitants,
    - Garantir la sécurité et la santé de tout
    personnel travaillant sur site et en
    dehors,
  • Limiter les impacts sur l’environnement

FDE souhaite promouvoir les principes HSE suivants :

  • Identifier, prévenir et maitriser les impacts et risques d’atteinte à la santé, la sécurité, sureté et l’environnement,
  • Développer les activités de la société de façon durable et éco-responsable.
  • Améliorer le cadre de travail de ses employés et sous-traitants.

Par conséquent, FDE s’engage à :

  • Assurer l’application rigoureuse des procédures règlementaires en vigueur en matière de sécurité, de santé, d’environnement et de préservation de la sécurité publique.
  • Imposer une gestion opérationnelle avec des critères avancés en matière de sauvegarde de l’environnement, de prévention de la pollution, d’optimisation de l’énergie, dans le cadre de la transition écologique.
  • Vérifier systématiquement le respect des principes HSE par des audits et des exercices pratiques dans le but d’améliorer continuellement le système et sa performance.
  • Définir les indices et les indicateurs de performances, pour le suivi des activités HSE et promouvoir des analyses comparatives dans le but d’identifier les secteurs à améliorer.
  • Encourager la participation et l’implication des salariés aux procédés de protection de la santé, de la sécurité et de l’environnement par le biais de la formation et par la création d’instruments de partage des expériences et des connaissances.

Cette culture de la prévention et de maîtrise des risques s’applique à l’ensemble des collaborateurs, des partenaires et fournisseurs. Elle passe par la mise en place d’objectifs concrets, le déploiement de plans d’actions dans une démarche d’amélioration continue pour mieux anticiper les enjeux de demain. Cette politique est revue annuellement tout comme les indicateurs et objectifs associés.

Antoine FORCINAL
Directeur Général,