22 mai 2024 - Capital Markets Day 2024 01 mai 2024 - FDE émet une nouvelle obligation verte de 60 millions d'euros pour le développement de sa production d'énergies bas carbone en Norvège et en Europe
Bourse FDE.PA 39.00 EUR1.30%

Actualités

Chiffre d’affaires cumulé de 26,6 M€ au T3 2024, Nouvelle accélération sur l’ensemble des activités du Groupe dès fin 2024, Objectifs 2026 confirmés

24 avril 2024

Pontpierre, France, le 24 avril 2024 – La Française de l’Énergie (Euronext : FDE – ISIN : FR0013030152), producteur d’énergie à empreinte carbone négative, atteint un chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’exercice 2024 s’élevant à 26,6 M€, avec une nouvelle amélioration des volumes d’électricité vendus (+19% par rapport à l’année passée), dans un contexte de prix de l’énergie toujours volatil.

 

En millions d’Euros 2024* 2023
CA 1er semestre (Juill.-Déc) 17,4 21,3
CA 3ème trimestre (Jan-Mars) 9,2 10,4
CA 9 mois 26,6 31,7

* Chiffres non audités

Une solide base de revenus récurrents, dans un environnement de marché volatil

Sur les 9 premiers mois de l’exercice 2024, l’activité de production de gaz affiche un chiffre d’affaires de 6,7 M€, dans un contexte de prix de marché en repli avec un prix de vente moyen à 39€/MWH. Pour rappel, le Groupe a deux procédures en cours avec GRTgaz pour la réparation du préjudice subi et la perte de revenus, pour un montant, non comptabilisé à ce jour, de c. 8 M€ au 30 octobre 2023, date de la dernière estimation indépendante.

Les revenus issus de la vente de chaleur, liés au projet de Béthune et à la centrale de solaire thermique à Creutzwald, s’élèvent à 310 K€ sur la période.

La contribution de Cryo Pur, associée à l’exploitation et maintenance des unités de production de Bio-GNL et Bio-CO2 en Irlande et en Norvège, est de 474 K€, en attente de la mise en exploitation l’année prochaine du nouveau site de production de Bio-GNL et Bio-CO2 à Stavanger en Norvège, avec une forte augmentation du chiffre d’affaires attendue .

Les revenus associés à l’intégration de Greenstat, suite à la finalisation de l’acquisition le 22 février 2024, s’élèvent à 360 K€ pour le trimestre en cours, et sont principalement liés aux travaux d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC), fournissant des ventes et des installations de systèmes d’énergie solaire.

Une croissance des revenus du Groupe confirmée pour FY 2025

FDE poursuit l’optimisation de la valorisation de ses actifs existants (fixation des prix futurs en tirant parti de la volatilité des marchés actuels), ainsi que sa croissance organique, avec la mise en place de solutions énergétiques locales bas carbone, et en particulier 4 cogénérations additionnelles dans les Hauts-de-France dans les prochains mois.

En Norvège, sa filiale Biogy Solutions AS a lancé les travaux associés à la mise en production d’ici début 2025 de sa nouvelle unité de production de Bio-GNL et Bio-CO2 à Stavanger. L’unité produira 100 GWh de Bio-GNL, 13 000 tonnes par an de Bio-CO2 liquide et 155 000 tonnes d’engrais biologique, et anticipe de générer plus de 15 M€ de revenus annuels sur cette installation. Cette unité contribuera à la forte croissance du chiffre d’affaires du Groupe, au même titre que les deux autres projets similaires à Bergen et Laerdal pour lesquels le Groupe a lancé les processus d’autorisations et déposé les demandes de soutien financier auprès de l’agence norvégienne de la transition écologique.

Par ailleurs, FDE, détenant et exploitant désormais plusieurs centrales solaires en Europe pour 64 MW[1], poursuit son développement photovoltaïque, notamment en Norvège où le Groupe vient de lancer la construction de la troisième centrale au sol dans le pays à Engene, d’une capacité de 5,8 MWc, et qui rentrera en production d’ici fin 2024.  Les travaux de la future centrale photovoltaïque de Brandsrud d’une capacité de 11,5 MWc seront lancés en 2025 pour une mise en production fin 2025.

Enfin, le Groupe, via sa filiale Greenstat, continue d’avancer ses travaux d’ingénierie en vue de la construction du site de production d’hydrogène vert à Agder en Norvège qui se fera en deux phases: une première tranche verra la mise en service d’une capacité de 20 MW destinée à fournir de l’H2 vert à l’industrie maritime début 2026, la seconde tranche de 40 MW sera lancée en 2027.

Ces différents projets contribueront ainsi à la création d’un opérateur européen de premier plan dédié à l’atteinte de la neutralité carbone.

 

FDE réitère ainsi ses objectifs de chiffre d’affaires annualisé de plus de 100 M€, un EBITDA supérieur à 50 M€, combinés à plus de 10 millions de tonnes d’émissions CO2eq évitées par an d’ici 2026.

 

 Prochain RDV :

Capital Markets Day, le 30 mai 2024

Chiffre d’affaires annuel 2024, le 23 juillet 2024

[1] 4 MW sur le site de Creutzwald, 15 MW sur le site de Tritteling et 45 MW sur le site de Petjnik