18 juin 2024 - FDE rachète des actions via son programme de rachat d'actions 13 juin 2024 - FDE rachète des actions via son programme de rachat d'actions
Bourse FDE.PA 29.85 EUR-6.28%

Actualités

FDE en cours d’acquisition d’une participation majoritaire dans Greenstat ASA en Norvège

16 janvier 2024

Pontpierre, France, 16 janvier 2024 – FDE (Euronext: FDE – ISIN: FR0013030152), un producteur d’énergie à empreinte carbone négative, a approuvé la prise de participation majoritaire dans Greenstat ASA, un opérateur d’énergies vertes de premier plan basé en Norvège, centré notamment sur la production d’hydrogène vert et d’électricité renouvelable, renforçant ainsi la position du Groupe en tant que producteur européen de solutions énergétiques bas carbone.

Une solide plateforme de développement de projets en Norvège et au-delà

Greenstat, un développeur d’énergies renouvelables basé à Bergen, s’est développé depuis 2015 sous la direction de son Président, Bernt Skeie, et de son Directeur Général, Vegard Frihammer. En 2023, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 6,2 millions d’euros.

Grâce à son équipe expérimentée, Greenstat développe et exploite des infrastructures d’énergies renouvelables afin de favoriser la transition vers les énergies bas carbone. La stratégie de la société, axée sur le développement de projets s’appuyant sur la meilleure technologie disponible et un ancrage local fort, correspond parfaitement à la culture et au portefeuille d’actifs de FDE.

Depuis sa création, Greenstat a ainsi développé un portefeuille diversifié et attrayant, principalement dans les domaines de l’hydrogène et du solaire, avec une capacité brute d’environ 450 MW. Les principaux projets entreront bientôt en phase de construction et bénéficieront de l’excellente expérience de FDE en matière de construction et d’exploitation de sites de production d’énergies vertes.

Un portefeuille attrayant et mature d’hydrogène et d’énergie solaire en cours de déploiement

Greenstat est déjà un acteur de premier plan dans le domaine de l’hydrogène, produisant de l’hydrogène vert à l’usine pilote d’hydrogène de Stord en Norvège. L’entreprise est également le partenaire principal de 3 des 5 projets maritimes d’hydrogène en Norvège sélectionnés par Enova, l’entité du ministère norvégien du climat et de l’environnement chargée de promouvoir les technologies énergétiques et climatiques les plus respectueuses de l’environnement. Enova a ainsi accordé un financement total d’environ 40 millions d’euros à Greenstat pour développer ces 3 projets d’une capacité d’électrolyse de 20 MW chacun. La construction devrait commencer en 2024.

Greenstat est aussi un producteur d’énergie solaire photovoltaïque et détient une participation de 49 % dans une première centrale de 45 MW actuellement en opération, avec un portefeuille de projets solaires de plus de 50 MW en cours de développement sur 2024.

Construire un leader indépendant dans le domaine de l’hydrogène et de l’énergie à faible teneur en carbone

L’ajout de Greenstat au portefeuille existant de FDE renforcera la position du Groupe en tant que producteur indépendant et multi-énergies bas carbone, fournissant toutes les énergies clés pour un avenir durable : gaz vert, électricité verte, H2 décarboné et Bio-CO2, en particulier en Norvège où FDE accélère son développement d’usines de biogaz liquéfié (LBG) et de Bio-CO2 via sa filiale Biogy Solutions AS.

Les capacités de Greenstat en matière d’identification et de développement d’opportunités de production d’énergies, combinées au savoir-faire de gestion de projets et d’exploitation de FDE, permettront un déploiement rapide et efficace de nouveaux sites de production d’énergie à faible teneur en carbone dans toute l’Europe, avec une profitabilité attendue dès le moyen terme.

Ces diverses synergies permettront ainsi de créer un acteur européen de premier plan dans la production d’énergie bas carbone, qui contribuera de manière significative à l’objectif de neutralité carbone de l’Europe d’ici à 2050.

Une opération porteuse de valeur pour FDE

La transaction comprend trois tranches d’opérations de capital sur une période de 18 mois.

La première tranche, qui doit être réalisée d’ici le 9 février 2024, comprend l’achat des actions d’un investisseur existant pour environ 2,3 millions d’euros et la souscription de nouvelles actions de Greenstat pour environ 13,2 millions d’euros, ce qui permettra à FDE d’acquérir une participation de contrôle dans Greenstat de 56,35 % de son capital social et de ses droits de vote.

Une deuxième et une troisième tranches d’un montant respectif maximum de 13,2 millions d’euros seront investies dans Greenstat, sous réserve que la société atteigne certains jalons opérationnels et financiers.

La transaction sera financée par la trésorerie disponible du Groupe, permettant à FDE de conserver sa forte capacité de financement afin de poursuivre ses différents projets, y compris ceux de sa nouvelle filiale, Greenstat.

La réalisation de la transaction est soumise aux dernières conditions de clôture et à l’approbation des actionnaires de Greenstat lors de leur prochaine assemblée générale.

Vegard Frihammer, Directeur Général de Greenstat ASA, déclare : “Le développement d’une plateforme de production d’énergies vertes de premier plan nécessite une solide expertise, de fortes capacités financières et opérationnelles, mais aussi une approche agile. Les équipes de FDE et de Greenstat possèdent ce savoir-faire et cette ambition commune afin de devenir un producteur indépendant d’énergies à faible teneur en carbone de premier plan en Europe“.

Antoine Forcinal, Directeur Général de FDE, explique : “L’acquisition de Greenstat est une étape logique dans le développement continu de FDE en Europe et plus particulièrement en Norvège, en tant que producteur clé d’hydrogène et plus globalement d’énergies vertes. Je suis ravi d’accueillir Vegard Frihammer et toute son équipe au sein du groupe FDE“.

Suite à cette acquisition, FDE communiquera ses nouvelles perspectives de croissance pour l’exercice 2026 lors de sa journée investisseurs qui aura lieu au 2ème trimestre 2024 (date qui sera communiquée ultérieurement).

 

FDE réitère ainsi ses objectifs de chiffre d’affaires annualisé de plus de 100 millions d’euros, un EBITDA supérieur à 50 millions d’euros, combinés à plus de 10 millions de tonnes d’émissions CO2eq évitées par an d’ici 2026.

 

Prochains RDVs :

Chiffre d’affaires du 1er semestre de l’exercice 2024 : le 24 janvier 2024

 Présentation du développement en Lorraine : le 7 mars 2024

Les promesses ne limiteront pas
le dérèglement climatique.
Vos ressources locales, si.

Le dérèglement climatique est une réalité indéniable. Nous pouvons d’ores et déjà constater ses lourdes conséquences sur notre planète. Il est aujourd’hui urgent d’agir.

Chez FDE, nous refusons de participer aux initiatives qui engendrent une pollution au-delà de nos frontières, même si elles permettent de réduire l’empreinte carbone de nos territoires locaux. Qu’il s’agisse d’empreinte carbone ou de pollution, il n’y a pas de frontière.

Il est de notre devoir de construire des solutions énergétiques pérennes qui tendent vers la neutralité carbone globale. La réponse énergétique la plus résiliente et durable s’impose aujourd’hui, encore plus, comme une évidence : l’énergie doit impérativement rester locale, en s’inscrivant dans des circuits courts, au plus près des besoins des territoires et des consommateurs.

Fort de ces constats, chez FDE, nous passons à l’action et proposons des solutions multi-énergies sur mesure et de proximité.

En valorisant les ressources locales en circuit-court, notre offre permet de fournir aux territoires des énergies avec un triple bénéfice : empreinte carbone réduite, économiquement compétitives et participant à une dynamisation socio-économique du territoire. Nous choisissons des sites délaissés, valorisons le potentiel des fournisseurs et prestataires locaux et participons à un pôle d’expertise local qui implique les universités, les collectivités, les associations dans le projet énergétique local.

FDE ne manque ni de ressources, ni de savoir-faire pour déployer des solutions énergétiques sur mesure pour chacun et pour la planète.

Nos ingénieurs abordent la transition énergétique avec un nouveau regard.
La récupération du gaz de mine permet d’éviter un rejet de gaz fatal dans l’atmosphère, le gaz de charbon local permet quant à lui de diminuer les importations de gaz beaucoup plus carbonés. L’énergie solaire, abondante, se veut locale et renouvelable.

Pour accompagner la transition énergétique, chez FDE, nous nous inscrivons dans une démarche d’innovation permanente, en recherchant de nouvelles solutions d’avenir, comme l’hydrogène, énergie décarbonée, ou encore la séquestration de CO2 dans les charbons.

Aussi, toute énergie produite par notre groupe se veut plus vertueuse. Autant de processus qui font de FDE, le seul producteur d’énergie français à empreinte carbone négative.

POLITIQUE
HYGIENE, SECURITE,SURETE, ENVIRONNEMENT

En accord avec ses valeurs et son code d’éthique et dans le but de poursuivre l’objectif de :

  • Garantir l’intégrité des actifs,
    - Assurer un cadre de travail sûr et sain à ses collaborateurs et sous-traitants,
    - Garantir la sécurité et la santé de tout
    personnel travaillant sur site et en
    dehors,
  • Limiter les impacts sur l’environnement

FDE souhaite promouvoir les principes HSE suivants :

  • Identifier, prévenir et maitriser les impacts et risques d’atteinte à la santé, la sécurité, sureté et l’environnement,
  • Développer les activités de la société de façon durable et éco-responsable.
  • Améliorer le cadre de travail de ses employés et sous-traitants.

Par conséquent, FDE s’engage à :

  • Assurer l’application rigoureuse des procédures règlementaires en vigueur en matière de sécurité, de santé, d’environnement et de préservation de la sécurité publique.
  • Imposer une gestion opérationnelle avec des critères avancés en matière de sauvegarde de l’environnement, de prévention de la pollution, d’optimisation de l’énergie, dans le cadre de la transition écologique.
  • Vérifier systématiquement le respect des principes HSE par des audits et des exercices pratiques dans le but d’améliorer continuellement le système et sa performance.
  • Définir les indices et les indicateurs de performances, pour le suivi des activités HSE et promouvoir des analyses comparatives dans le but d’identifier les secteurs à améliorer.
  • Encourager la participation et l’implication des salariés aux procédés de protection de la santé, de la sécurité et de l’environnement par le biais de la formation et par la création d’instruments de partage des expériences et des connaissances.

Cette culture de la prévention et de maîtrise des risques s’applique à l’ensemble des collaborateurs, des partenaires et fournisseurs. Elle passe par la mise en place d’objectifs concrets, le déploiement de plans d’actions dans une démarche d’amélioration continue pour mieux anticiper les enjeux de demain. Cette politique est revue annuellement tout comme les indicateurs et objectifs associés.

Antoine FORCINAL
Directeur Général,