Actualités

FDE : résultats semestriels 2022

24 mars 2022

Hausse de 126% du chiffre d’affaires
EBITDA multiplié par 5
Atteinte de l’objectif de marge d’EBITDA en avance du calendrier annoncé
Solidité financière renforcée et leviers de croissance confirmés

Pontpierre, France, le 24 mars 2022 – FDE (Euronext : FDE – ISIN : FR0013030152), productrice d’énergie à empreinte carbone négative, confirme sa trajectoire de croissance et de profitabilité lors de ce 1er semestre 2021/2022. La forte amélioration de la plupart des agrégats financiers s’est traduite par une hausse de 126% des revenus, une forte augmentation de l’EBITDA qui atteint 5,6 M€ avec une marge de 62% et un résultat opérationnel multiplié par 15 à 4,8 M€ sur ce semestre. Ces chiffres confirment le modèle économique et la profitabilité du Groupe, ainsi que sa capacité à poursuivre ses développements.

Comptes consolidés*

En milliers d’euros

S1 2022

Juill. – Déc

S1 2021

Juill. – Déc

Variation
Chiffre d’affaires 9 103 4 020 + 126%
EBITDA

% du CA

5 673

62%

907

23%

+ 5,3 x
Résultat opérationnel

% du CA

4 793

53%

287

7%

+ 15,7 x
Résultat financier (1 278) (383) + 233%
Impôts courants et différés (936) 168 – 657%
 

Résultat net part du Groupe

% du CA

Intérêts minoritaires1 Résultat net

 

2 607

29%

(27)

2 580

 

102

3%

(30)

72

 

+ 24,5 x

 

 

+ 34,8 x

EBITDA : Résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements
* Comptes consolidés non arrêtés pour le semestre clos le 31 décembre 2021.
Le Comité d’audit et le Conseil d’administration de FDE se réuniront le 31 mars 2022, afin d’arrêter les comptes du semestre clos le 31 décembre 2021. Les procédures d’examen limité des comptes sont en cours de finalisation.
(1) Résultat des sociétés Cellcius dédiée à la gestion et à l’exploitation du parc solaire thermique de Creutzwald (détenue à 51% par FDE et à 49% par la régie Énes) et FalkenSun dédiée à la gestion et à l’exploitation du parc solaire photovoltaïque de FalkenSun (détenue à 75% par FDE et à 25% par Mercury Advisors)

Croissance de l’ensemble des activités du Groupe et maîtrise continue des coûts opérationnels

Le premier semestre 2021/2022 est marqué par une forte progression des revenus, portée par le développement des activités du Groupe et l’augmentation de la production de gaz et d’électricité (+30% et +31% respectivement), ainsi que par la hausse des prix du gaz en France (prix de vente moyen de 37,43 €/MWh, contre 11,07 €/MWh au 31 décembre 2020) et de l’électricité en Belgique (86,94 €/MWh en moyenne sur le semestre, contre 37,63 €/MWh au 31 décembre 2020).

Ces excellentes concrétisations opérationnelles ont ainsi permis au Groupe d’enregistrer un chiffre d’affaires de 9,1 M€ sur le semestre, en hausse de 126% par rapport au S1 2021.

Cette remarquable performance est renforcée par une maîtrise continue des coûts opérationnels, dont la tendance se confirme sur ce semestre avec un coût des biens et services par MWh en baisse de plus de 3% à 12,84 €/MWh. Ces niveaux confirment à nouveau la capacité de FDE à développer son activité tout en contrôlant sa structure de coûts.

L’EBITDA a ainsi été multiplié par 5 et atteint 5,7 M€ sur ce semestre (comparé à 907 K€ au S1 2021), et comprend par ailleurs une reprise de provision non utilisée de 1,2 M€ suite à la révision de l’estimation des coûts de démantèlement. La marge d’EBITDA progresse à 62%, au-delà des objectifs de marge du Groupe à fin 2022.

Par ailleurs, le Résultat Opérationnel enregistre une croissance spectaculaire, passant de 287K€ au S1 2021 à 4,8 M€ sur ce semestre.

Malgré des charges financières en hausse suite à la mise en place de nouveaux emprunts pour accompagner la croissance de FDE, le Résultat net part du Groupe ressort à 2,6 M€ sur le semestre, contre 102 K€ au 31 décembre 2020.

FDE anticipe la poursuite de cette très bonne dynamique de l’activité au second semestre 2021/2022, avec notamment la contribution de 15 cogénérations opérationnelles, et la hausse continue des prix du gaz et de l’électricité.

Structure financière solide pour accompagner les développements du Groupe

FDE confirme sa capacité à générer des flux de trésorerie opérationnels positifs de l’ordre de 4,9 M€ avant variation du BFR sur les six mois clôturant au 31 décembre 2021.

Sur ce semestre, le Groupe a continué sa politique d’investissements soutenue, renforçant son positionnement unique grâce au déploiement de solutions énergétiques locales bas carbone en France et en Belgique, avec notamment l’installation de 5 nouvelles cogénérations de 1,5 MW sur les sites d’Avion (3 MW) et d’Anderlues (4,5 MW) et le début de la construction de la centrale photovoltaïque au sol de 15 MW dans le Grand-Est.

Le maintien d’une politique active d’investissements a par ailleurs été supporté par la mise en place de financements supplémentaires, et notamment la conclusion d’un prêt obligataire participatif de 2,5 M€ pour le projet photovoltaïque de 15 MW et d’une obligation verte de 25 M€ pour le développement du portefeuille FDE d’énergie bas carbone, octroyé par Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM) en septembre 2021.

La mise en place efficace de ces financements prouve la pertinence des solutions énergétiques de FDE à forts impacts environnementaux, économiques et sociaux déployées sur ses territoires, tout en permettant au Groupe de limiter l’utilisation de ses fonds propres et réduire significativement le coût de son capital.

Au 31 décembre 2021, le Groupe affiche ainsi une trésorerie de 23,1 M€ (+16,2 M€ par rapport au 30 juin 2021) et un ratio endettement net sur fonds propres de 44%, un niveau conservateur permettant à FDE de financer sereinement son développement.

Un impact positif croissant de l’activité sur le plan environnemental

L’activité actuelle de captage et de valorisation de gaz de mine permet d’éviter plus de 1 million de tonnes de CO2eq par an, confirmant le rôle prépondérant de FDE dans la transition écologique européenne.

Par ailleurs, le conflit entre la Russie et l’Ukraine, en accentuant les tensions sur les marchés de l’énergie, met à nouveau l’accent sur la nécessité d’une plus grande indépendance énergétique de la France. Grâce à ses importantes réserves de gaz certifiées, FDE propose des solutions énergétiques concrètes, qui peuvent être déployées rapidement une fois les différentes autorisations administratives obtenues.

Ainsi, avec le développement de son portefeuille de cogénérations en France et en Belgique devant mener à une capacité installée de 49,5 MW et la valorisation de ses réserves de gaz en Lorraine sous forme de gaz, électricité et/ou hydrogène décarboné, FDE renforcera significativement sa contribution à l’indépendance énergétique des territoires tout en contribuant à la réduction de leur empreinte carbone.

FDE confirme donc son objectif d’atteindre un chiffre d’affaires annualisé de 35 M€ et une marge sur EBITDA supérieure à 45% d’ici fin 2022.

 

Prochain RDV :
Chiffre d’affaires T3 2022 – 26 avril 2022