Actualités

Chiffre d’affaires record pour FDE au S1 2022 : 9,1 M€ (+127%)

25 janvier 2022

Pontpierre, France, le 25 janvier 2022 – La Française de l’Énergie (Euronext : FDE – ISIN : FR0013030152), producteur d’énergie à empreinte carbone négative, affiche à nouveau un chiffre d’affaires en très forte progression sur le 1er semestre 2022, en croissance de 127% par rapport au 1er semestre 2021, pour s’inscrire à 9,1 M€.

En millions d’Euros* 2022 2021 Variation %
Chiffre d’affaires T1 2022 2,9 1,5 95%
Chiffre d’affaires T2 2022 6,2 2,5 146%
Chiffre d’affaires S1 2022 9,1 4,0 127%

* Chiffres non audités

Progression des volumes de production dans un environnement de marché porteur

Les revenus liés à la production de gaz triplent pour s’établir à 4,9 M€ grâce à une nouvelle progression des volumes (+30%) et un prix de vente moyen du gaz en hausse de 11,07 €/MWh au S1 2021 à 37,43 €/MWh au S1 2022.

Les revenus liés à la production d’électricité verte issue du gaz de mine s’établissent en forte hausse à 4 M€ (+38% par rapport au S1 2021). Cette bonne performance est tirée par l’augmentation des volumes dans les Hauts-de-France (+31% avec notamment la contribution des deux cogénérations de Béthune) et des prix de vente de l’électricité belge favorables, atteignant 86,94 €/MWh sur le semestre.

Les revenus issus de la vente de chaleur, liés au projet de Béthune et à la plus grande centrale de solaire thermique de France connectée à un réseau de chaleur à Creutzwald, s’élèvent à 195 K€ sur le semestre.

Croissance des revenus confirmée pour 2022 et 2023

Profitant des conditions de marché favorables, le Groupe a fixé le prix de vente d’une grande partie de ses volumes de gaz en France et d’électricité en Belgique pour 2022 et 2023.

Le groupe est ainsi bien engagé sur sa trajectoire de croissance grâce à la mise en service en janvier 2022 de trois nouvelles cogénérations de 1,5 MW (4,5MW) sur le site d’Anderlues et l’installation de deux cogénérations additionnelles (3 MW) sur le site d’Avion.

L’activité de captage et de valorisation de gaz de mine permet désormais d’éviter 1,5 millions de tonnes de CO2eq par an, confirmant le rôle prépondérant du Groupe dans la transition écologique européenne.

La Française de l’Énergie confirme donc son objectif d’atteindre un chiffre d’affaires annualisé de 35 M€ et une marge sur EBITDA supérieure à 45% d’ici fin 2022.

Prochain RDV :
Résultats semestriels 2022, le 24 mars 2022

Le mnémonique change : LFDE devient FDE