22 mai 2024 - Capital Markets Day 2024 01 mai 2024 - FDE émet une nouvelle obligation verte de 60 millions d'euros pour le développement de sa production d'énergies bas carbone en Norvège et en Europe
Bourse FDE.PA 39.00 EUR1.30%

Actualités

Hausse significative des réserves de gaz certifiées dans les Hauts-de-France

13 janvier 2022

Pontpierre, France, le 13 janvier 2022 – La Française de l’Énergie (Euronext : LFDE – ISIN : FR0013030152), producteur d’énergie à empreinte carbone négative, annonce une nouvelle certification des réserves 2P de gaz de mine valorisable sur les deux concessions détenues dans les Hauts-de-France.

Alors que 360 millions de m3 ont déjà été captés et valorisés sous forme de gaz et d’électricité verte depuis la reprise de Gazonor, cette nouvelle certification réalisée par DMT (groupe Tüv Nord) affiche désormais des réserves à 3,6 milliards de m3 (21.6 TWh), ce qui confirme le potentiel significatif de captage et de valorisation de gaz de mine, bien supérieur à l’objectif de 49.5 MW de puissance installée sur le bassin franco-belge d’ici fin 2022.

 La Francaise de l’Energie anticipe que plus de 3 millions de tonnes d’émissions de CO2eq seront ainsi évitées annuellement grâce au captage de gaz de mine et au déploiement des nouvelles unités de cogénérations dans les Hauts-de-France et en Belgique. Cet impact positif exceptionnel sur la Région Hauts-de-France fait de LFDE un des principaux acteurs de la transition écologique du territoire.

La hausse des prix de l’énergie augmente significativement la valeur du gaz lorrain

Par ailleurs, dans le contexte de hausse structurelle des prix de l’énergie, la valeur d’actif nette[1] du gaz lorrain est aujourd’hui estimée à 318 millions d’euros, en forte hausse par rapport à la certification de 2018 réalisée par MHA (groupe Sproule). Les réserves certifiées qui se montent à 6.7 milliards de m3 de gaz (1P, 2P et 3P) et leurs valorisations en circuits courts ont pour objectif de remplacer l’énergie importée par une énergie locale bas carbone dans la région Grand Est.

La Française de l’Énergie confirme donc son objectif d’atteindre un chiffre d’affaires annualisé de 35 M€ et une marge sur EBITDA supérieure à 45% d’ici fin 2022.

Prochain RDV :
Chiffre d’affaires 1er Semestre 2021-2022 – 25 janvier 2022

[1] La valeur actualisée nette (VAN) correspond aux flux de trésorerie actualisés à 10% sur la durée de la concession intégrant les revenus avec un prix de vente de gaz moyen de 28.08 €/MWh (source EEX – PEG Nord France 2030 – 12/01/22), les investissements, les couts opératoires et les dépenses fixes et variables annuelles.