9 avril 2024 - FDE rachète des actions via son programme de rachat d’actions 28 mars 2024 - Annonce du lancement d’un nouveau programme de rachat d’actions 22 mars 2024 - Résultats semestriels S1 2024: Marge d’EBITDA de 62%, au-dela des objectifs groupe 2026, Solidité financière renforcée, en support des leviers de croissance du Groupe 8 mars 2024 - Présentation Stratégie de développement Hydrogène en Lorraine 1 mars 2024 - Finalisation de l’acquisition d’une participation majoritaire dans Greenstat ASA, un acteur majeur de l’énergie verte en Norvège 24 janvier 2024 - Chiffre d’affaires de 17,6 M€ au S1 2024, Progression des revenus du T2 2024 par rapport au T1 2024 (+16%), Forts developpements confirmés pour 2024 16 janvier 2024 - FDE en cours d’acquisition d’une participation majoritaire dans Greenstat ASA en Norvège 9 janvier 2024 - Bilan semestriel du contrat de liquidité
Bourse FDE.PA 34.35 EUR0.00%

Actualités

Présentation du plan de développement des sites de Lorraine

22 janvier 2020

La Française de l’Energie a présenté le 21 janvier 2020 son plan de développement de ses sites de Lorraine afin de valoriser les 2,14 milliards de m3 de gaz déjà certifiés à ce stade (réserves 2P).

S’appuyant sur l’ensemble de ses travaux entrepris depuis 2005 – 4 forages, tests de production, compilation de données et modélisations géologiques, certification de réserves – et ce jusqu’à la récente demande de la concession Bleue Lorraine de 191 km2 déposée en novembre 2018, le Groupe a pu bénéficier de l’apport d’une revue de 6 mois effectuée par quatre experts internationaux ayant développé le plus important projet de gaz de charbon en Australie (QCG – Curtis Island).

Cette revue a confirmé la trajectoire et les options techniques et économiques du projet de La Française de l’Energie en Lorraine, et permet aujourd’hui de présenter un plan ambitieux tout en en minimisant les risques d’exécution.

Sur la base de l’identification de 4 sites présentant les meilleurs conditions opérationnelles, ainsi que de l’ensemble des options de financement permettant de concrétiser ce projet sans dilution pour les actionnaires, l’objectif affiché par La Française de l’Energie est de valoriser les réserves de gaz certifiées (réserves 2P de 2,14 milliards de m3), lesquelles représentent 3.6% d’un potentiel total de près de 60 milliards de m3 de gaz restant à transformer en réserves certifiées.