Actualités

LFDE confirme son statut d’entreprise responsable avec une nouvelle amélioration de sa notation ESG

9 mars 2020

Forbach, France, le 9 mars 2020 – La Française de l’Énergie (Euronext : LFDE – ISIN: FR0013030152), leader de l’écologie industrielle, annonce l’amélioration de sa notation Gaïa qui évalue la performance ESG (Environnementale, Sociale et Gouvernance) et se positionne à la 24ème place des 131 sociétés de moins de 150 M€ de chiffre d’affaires.

Gaïa Rating est l’agence de notation de référence pour les entreprises de taille intermédiaire françaises cotées. La notation des valeurs est réalisée sur plus de 150 critères extra-financiers qui portent sur l’environnement, le social et la gouvernance.

LFDE surpasse la moyenne du secteur Énergie et du panel Gaïa 230

La Française de l’Énergie obtient une note globale de 58/100, contre une moyenne de 37 pour les entreprises de moins de 150 M€ de chiffre d’affaires et se classe ainsi 24ème sur les 131 entreprises de cette catégorie. LFDE surpasse également la performance moyenne de la catégorie « énergies conventionnelles et renouvelables » ainsi que celle du panel Gaïa comprenant 230 entreprises.

La Française de l’Énergie se distingue notamment par sa relation avec les fournisseurs, qui obtient un score de 100/100 ainsi que la qualité de sa Politique Sociale (86/100) et de sa Politique Environnementale (79/100).

Pour la 3ème année consécutive, la société enregistre une amélioration de sa notation Gaïa. Cette progression de 9 points par rapport à la note attribuée en 2018 (49/100) confirme la réalisation des engagements de La Française de l’Énergie sur des sujets tels que la sécurité de ses équipes et opérations ou la lutte contre le changement climatique.

Julien Moulin, Président de La Française de l’Énergie, déclare : « Nous sommes fiers de l’amélioration de notre notation ESG par Ethifinance qui conforte la place de La Française de l’Énergie comme entreprise responsable, leader de la valorisation d’énergies en circuits courts. Les enjeux RSE sont au cœur de la mission de La Française de l’Énergie pour réduire l’empreinte carbone des territoires sur lesquels nous opérons et favoriser le développement local. Je remercie donc chaleureusement tous mes collaborateurs qui contribuent à la réalisation de notre mission au quotidien ».

Épidémie de coronavirus : pas d’impact sur les activités du Groupe

Dans un contexte macro-économique et sanitaire incertain marqué par la propagation du coronavirus Covid-19, cette notation témoigne de la résilience du modèle de La Française de l’Énergie. A date, les analyses de risques réalisées démontrent que les activités de la société ne sont pas affectées par les conséquences de la propagation du virus. Toutes les installations sont gérées et contrôlées à distance et l’activité n’a aucune dépendance d’approvisionnement vis-à-vis des fermetures d’usines dans les principaux pays touchés tels que la Chine et l’Italie.